31 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

31 ans

Message par lobo le Sam 4 Mai 2013 - 15:09

C'est aujourd'hui l'anniversaire de l'album culte et chef d'oeuvre de The Cure : Pornography sortie en mai 1982..... pour le plus grand plaisir de Satine G-smiley

Pour le coup voici la critique d'époque de cet ovni, machine anti-commerciale par excellence, et qui terrifia les critiques outre manche, un journaliste le qualifiant de "Enfer de Dante sonore" (Chris Parry leur manager déclarait à l'époque, c'est horrible, il n'y a rien de bon) nourri par les angoisses existentialistes et la prise massive de LSD du sieur Smith, 23 ans à l'époque et complètement chtarbé :

"Cela n a pas d importance si nous mourons tous."
Cette fois, il y a de quoi être plus que perplexe. L abîme des profondeurs finit en cul-de-sac. Le centre de la terre, ou quelque chose en tout cas qui signifie le retour à la matrice. La mort (ou le sexe, d où le titre). "Dans l attente du Souffle de la Mort"... Cure est le groupe qui a vieilli à une vitesse vertigineuse : cent ans en un rien de temps. Vieillards encore tout jeunes, fermant à présent les yeux pour ne plus filtrer que des images jaunes et cramoisies tirées d on ne sait quelle substance. Des visions d un enfer froid, avec de la poussière aux lèvres. Dans une austérité mélodique, un maelstrà¶m impitoyable qui rendent l accroche encore plus ardue dans un contexte (same old paradoxe) de succès massif grandissant. De quoi prouver s il en était besoin que Robert Smith se soucie bien peu des réactions que sa musique, "décloîtrée" presque par erreur, suscite. Cure malmène l auditeur, trouble l amateur et rebute définitivement l incrédule.

L' ennui, si l on veut, c est que vu de l extérieur, "Pornography" révèle une séquence mortelle de morceaux péniblement différenciés. La tentation de tout laisser tomber et de briser les filaments de verre qui relient le fan à sa Cure, ne s' estompe qu à l heure de s y résoudre et de s' enfoncer, encore (plutôt de force).
Alors, vu de l intérieur, "Pornography" révèle une séquence macabre de morceaux terrifiants. Là , il faut s accrocher, et on ne sait trop à quoi. Smith a implacablement, délibérément négligé les chansons (Je veux dire, en tant que telles ; la joliesse encore palpable de "Charlotte Sometimes" est reléguée) pour tout fixer sur les tensions, tensions qui jamais ne se relâchent d un bout à l autre du disque, cependant que le dénuement des thèmes est violemment contrasté par un son tentaculaire, désormais presque saturé : le retour de la guitare (couperet langoureux), des blocs de synthé, des percussions et autres bruitages additifs, le tout assourdi par la basse vorace et un drumming d une monotonie parfois désespérante. ("La même image me hante/en séquence/en désespoir de temps").

La tendance culmine sur le morceau-titre de fermeture, où un collage de voix fait progressivement place à un martèlement sinistre, puis à une cacophonie ("sour yellow sounds inside my head") tout juste dominée par les sourdes imprécations de Smith : "Encore un jour comme aujourd hui et je te tuerai/Un désir de chair/Et de vrai sang/ Et je te regarderai te noyer sous la douche/Enfonçant ma vie à travers tes yeux ouverts". Terreur presque laconique. Terreur qui fait un écho final à ces visions enchevêtrées au long des huit stations d un calvaire halluciné, extra-lucide, et tranquillement assumé par Cure : "un oiseau froid qui tombe sur le sol ensanglanté. Il meurt drapé de noir"... "des vers dévorent ma peau"... "mon coeur explose sous une mémoire en feu"... "ma tête se transforme en poussière (...) je ferme les yeux/et avance lentement dans les vagues qui m engloutissent"... Funeste cortège qui s achève à l extrême limite du disque par une sentence qu il est difficile de traduire en auto-dérision : "I must find this sickness/find a cure".

Cet aveu indécis déchire le noir, mais il n y a pas d autre solution dans l immédiat que de revenir au point de départ, cent ans en arrière. Qu est-ce qui ronge la tête de Robert Smith et le pousse à souffrir pour nous à ce point ? Quelle est cette religion qui veut s intituler "pornographie" ?
Le disque est désolé, et moi de même. J ai fait l effort nécessaire pour arriver à aimer "A Strange Day" (et son gimmick de guitare salvateur), à m habituer à "One Hundred Years", "The Hanging Garden" (théâtre de la cruauté animale), "The Figurehead" et "Cold" (symphonie de la descente aux enfers froids), et à supporter le reste. Je crains fort cependant qu il ne s agisse d un effet à court terme. Il est évident qu aucun des trois albums précédents n émanait de joyeux lurons jubilant d être en vie. Mais ils contenaient pour le moins une issue possible. Cette fois, c est la mort - comme purge définitive ? - et il y a de quoi être plus que perplexe. "Laissez-moi mourir/Vous ne vous rappellerez pas ma voix"... Je n étais qu un garçon imaginaire, avec dix-sept secondes à vivre, et un peu de foi que la pornographie (?) a tuée. Confusion sera mon épitaphe."

François Gorin dans Rock & Folk n°185 de juin 1982

Le morceau éponyme :

avatar
lobo
Super Mega Moule
Super Mega Moule

Messages : 3145
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31 ans

Message par Steph.G le Sam 4 Mai 2013 - 18:47

beurk1



__________________________________________________________________
avatar
Steph.G
Admin
Admin

Messages : 14066
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 44
Localisation : Lorraine

http://sensation-hc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31 ans

Message par lobo le Sam 4 Mai 2013 - 20:13

Steph.G a écrit:beurk1



T'as le droit, ce disque c'est soit tu adhères à 100% soit tu beurk2
avatar
lobo
Super Mega Moule
Super Mega Moule

Messages : 3145
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31 ans

Message par Steph.G le Sam 4 Mai 2013 - 20:29

De toute façon un groupe de travelo qui mets du rouge a lèvre G-smiley

__________________________________________________________________
avatar
Steph.G
Admin
Admin

Messages : 14066
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 44
Localisation : Lorraine

http://sensation-hc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31 ans

Message par lobo le Dim 5 Mai 2013 - 0:25

Steph.G a écrit:De toute façon un groupe de travelo qui mets du rouge a lèvre G-smiley

Ca s'appelle le sens du spectacle tarlouze G-smiley
avatar
lobo
Super Mega Moule
Super Mega Moule

Messages : 3145
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31 ans

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum