Analyse d'affiche n°1 = l'Exorciste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse d'affiche n°1 = l'Exorciste

Message par Rano le Sam 20 Nov 2010 - 11:41

Je vais essayer une fois par semaine d' analyser une affiche de film.
Pratique que je réalisais parfois lors de mes études lors des cours d'histoires de l'art.
Dans cet exercice certains points relevés ne sont que supposition et avis personnel


DE QUOI CA PARLE ?
L'histoire se déroule à Georgetown dans la banlieue de Washington. L'actrice de télévision Chris MacNeil est de plus en plus inquiète pour sa fille Regan en proie à des spasmes violents devenus fréquents.
Impuissants, les médecins lui conseillent de faire appel à un prêtre exorciste. Aidé du Père Damien Karras, le Père Merrin va tenter de libérer la jeune fille possédée par le démon Pazuzu.

QUE VOIT' ON SUR L' AFFICHE ?
Celle-ci tout est d'abord un fond noir, elle sert de cadre à une image directement issue du film.
Il s'agit d'un plan les plus célèbre du film et accéssoirement de l'histoire du cinéma; on y voit l'arrivée du père Merrin devant le domicile MacNeil.
De haut en bas on retrouve inscrite le nom du scénariste (et du roman original)/Le titre du film/ le nom du réalisateur/la distribution et l''équipe technique.

AUTOUR DE L' AFFICHE
Le poster du film qui annonce la couleur est venue de William Friedkin qui s'est inspiré d'un tableau. Il le dit lui-même : « Il est possible que certains mouvements picturaux aient eu une influence sur moi, mais jamais de manière consciente. La seule peinture qui ait jamais influencée directement l'un de mes films, c'est ce Magritte : L'empire des lumières. J'ai su lorsque j'ai vu cette toile que je devais recréer, pour la scène où le prêtre arrive près de la maison des Mac Neil dans L'Exorciste, l'ambiance qui s'en dégageait. J'ai donc choisi une maison donnant sur une rue illuminée par le même type de réverbère, et j'ai fait éclairer la scène de manière similaire. Je n'ai pas copié ce tableau. Je m'en suis seulement inspiré pour ce qui reste aujourd'hui comme l'un des plans les plus mémorables du film. »


ANALYSE TYPOGRAPHIQUE
Pour commencer, nous allons parler de William peter Blaty, son nom apparait en haut de l'affiche sans que l'on précise son implication au film.On découvrira plus bas qu'il n'officie pas comme réalisateur mais en tant que scénariste et producteur .On en déduit donc par son omniprésence qu'il est le créateur de l' oeuvre et à été énormément impliqué dans la création du métrage.

William Friedkin n'est pas en reste, son nom, rédiger avec la même police de caratère de WPB est insérer entre le titre et l'image du film donc visuellement plus attirant pour l'oeil du spectateur.
En bas, les acteurs bénéficient également d'un traitement particulier ou leurs noms sont mis en avant par une police brute assez grasse.

Concernant le titre, il est intéréssant de constater bien que minimaliste celui-ci représente un certain impact. De taille assez conséquente "The exorciste" représenté de couleur blanche (le bien) est noyée dans le fond noir (le mal). il apparait comme seule lueur d'espoir parmis les ténèbres.
L'affiche sera quelques peu modifiée pour les besoins de la vidéo ou de sa version remastérisée.



ANALYSE DE L'IMAGE
On est ici clairement vers une belle représentation d'un clair-obscure. l'ambiance y est froide, austère et opressante.
Peu de détails sont affichés car l' image se concentre une grande partie sur le personnage représenté en ombre chinoise, peu de mystère sur son identitée, le titre fait office de révélateur.
On peu admettre que l'exorciste est symbolisée par le lampadaire se trouvant à coté de lui, éclairant peu et de manière omnidirectionnelle, celui-ci fait pale figure comparée à la puissante source émanant de la fenêtre.
Agissant tel un projecteur elle prends "possession" du corps du personnage.

En allant plus loin, l'affiche est baser sur la verticalité, servant de cadre à l'enssemble.


Pour terminer je vais explorer un autre aspect de l'image :
- Le clair-obscure donne lieu ici à un contraste étonnant, l'homme sensé être le bien, fait ici office de figure froide, monolithique, est habillé en noir et apparait en ombre chinoise.
Tandis que la source lumineuse émanant de la fenêtre qui évoquerait plutôt le bien provient d'un démon qui lui est représenté par une statue blanche et quelques apparitions subliminale d'un visage blanc.
On retrouve cette source notemment lors de sa quasi-apparition dans le film :
avatar
Rano
P'tite moule
P'tite moule

Messages : 150
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 36
Localisation : Pertuis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse d'affiche n°1 = l'Exorciste

Message par Vance le Sam 20 Nov 2010 - 17:09

Ah très intéressant.

__________________________________________________________________
Mon Dieu, c'est plein d'étoiles !

Le PC vaincra !
avatar
Vance
Modérateur
Modérateur

Messages : 4255
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 50
Localisation : la Montagne

http://journal-de-vance.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse d'affiche n°1 = l'Exorciste

Message par Anonyme le Sam 20 Nov 2010 - 19:28

Ca me rappelle un dossier entrevu dans un vieux mad. J'aime beaucoup. Wink

Anonyme
Super Mega Moule
Super Mega Moule

Messages : 3724
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse d'affiche n°1 = l'Exorciste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum