No Hero de Warren Ellis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

No Hero de Warren Ellis

Message par Vance le Ven 4 Mar 2011 - 13:46



Résumé : En 1966, Carrick Masterson a créé les Levellers, une équipe d’humains « améliorés » destinés à intervenir là où tout le reste a échoué. 11 ans plus tard, cette équipe est devenue la Front Line et fait régner l’ordre et la Justice dans le monde : grâce à la prise d’une substance unique, le FX7, ses membres sont dotés de pouvoirs incroyables.
A New-York, de nos jours, le jeune Josh Carver fait tout pour se faire remarquer de la Front Line, rôdant les soirs pour arrêter les voyous, jusqu’à ce que les vrais (et seuls) super-héros le remarquent. Dans le même temps, l’équipe de Masterson doit faire face à une série d’attentats cherchant à éliminer ses membres…


Dans No Hero, un jeune homme est prêt à tout pour devenir super-héros. Absolument tout. Lorsqu’il finit par être recruté, la question lui est souvent posée, d’autant que la prise de FX7 génère des effets mystérieux tant sur la psyché que sur l’organisme du candidat. Il peut y rester. Il est prévenu.
Seulement, tout le monde n’apprécie pas autant les super-héros. Les gouvernements s’inquiètent de cette menace permanente contre leur propre légitimité et leurs services secrets tentent de profiter de la moindre faille pour essayer de percer le mystère de ce composé capable de transformer un homme en un individu capable de voler, pulvériser un bâtiment d’un regard ou soulever un Boeing en plein vol. Nous sommes pris entre l’innocence touchante d’un futur héros et le cynisme politique des instances dirigeantes, tout en nous posant des questions sur la personnalité même de ce Masterson, davantage gestionnaire et agent de communication que leader charismatique d’une équipe de surhommes.

Ryp s’éclate littéralement dans ce récit et se permet quelques outrances presque écœurantes dans sa manière d’illustrer les tortures infligées à l’un des super-héros, les cauchemars improbables de Josh et les dégâts monumentaux que peuvent infliger les coups donnés par ces êtres plus qu’humains. Avec ce souci du détail qui le rapproche d’un George Pérez, il aime faire exploser les corps et les viscères.

Récit dense et amer, parsemé de fulgurances d’une extrême violence, scandé par des extraits de discours ou de textes sur les responsabilités humaines. Troublant et plutôt réussi.

flower flower flower flower

__________________________________________________________________
Mon Dieu, c'est plein d'étoiles !

Le PC vaincra !
avatar
Vance
Modérateur
Modérateur

Messages : 4303
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 51
Localisation : la Montagne

http://journal-de-vance.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Hero de Warren Ellis

Message par Raoul3 le Sam 5 Mar 2011 - 20:29

Du même auteur, je suis en pleine lecture de Transmetropolitan


c'est plutot trash mais excellent, je conseille!

avatar
Raoul3
P'tite moule
P'tite moule

Messages : 342
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 40
Localisation : je ne sais pas trop...?

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Hero de Warren Ellis

Message par Vance le Dim 6 Mar 2011 - 8:01

Oui, et avec le dessinateur de the Boys, un excellent duo.

__________________________________________________________________
Mon Dieu, c'est plein d'étoiles !

Le PC vaincra !
avatar
Vance
Modérateur
Modérateur

Messages : 4303
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 51
Localisation : la Montagne

http://journal-de-vance.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Hero de Warren Ellis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum